Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Abilio Diniz possède de l'influence au Brésil

Sur le sous-continent brésilien, l’un des hommes ayant le plus de poids n'est autre qu'Abilio Diniz (lefigaro) Le chef d'entreprise a été un ami de l’ex chef d'Etat du sous-continent brésilien, Lula. Dans son pays, l'une des personnes les plus fascinantes est Abilio Diniz.

C'est au début de cette décennie qu'Abilio Diniz entend saisir la chance de devenir le n°2 mondial du secteur de la grande distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne de Carrefour. En septembre 2013, un accord à l'amiable signé avec Casino lui offre la possibilité de ne plus être dépendant de la clause de non-concurrence. Il peut de nouveau faire des affaires dans l'ensemble des secteurs économiques. Le recul de la Banque Brésilienne de Développement mais aussi le refus de Jean-Charles Naouri, le PDG du groupe Casino, provoquent l'échec du regroupement de Carrefour Brésil avec Grupo Pão de Açúcar. Casino a la main mise sur GPA à partir de 2012. C’est le divorce et quelques mois plus tard le départ d’Abilio Diniz de la présidence du conseil d’administration.

Les mioches de son quartier considèrent Abilio Diniz comme souffre-douleur dans sa jeunesse. Il a vu le jour en 1936 au Brésil. C'est dans le but de ne plus être un souffre-douleur qu'il a appris les arts martiaux. En 1956, Abilio Diniz entre dans une école de management dans sa ville natale, d’où il sort diplômé.

Abilio Diniz pratique la religion catholique, il voue un culte à Sainte Rita, qui n'est autre que la patronne des causes désespérées. Confiant dans les bénéfices de l'entraînement sportif, le businessman crée des salles de fitness dans les grandes surfaces GPA et incite son équipe à prendre part aux marathons sponsorisés par l'entreprise. Homme attaché aux valeurs de la famille, le businessman est le papa de 6 enfants. Dans le foot, Abilio Diniz appartient au groupe de consultation du club de Sao Paulo et il a créé l’équipe d’Audax, dont l'objectif consiste à repérer les jeunes potentiels.

Dès la fin des années 1950, le père d’Abilio Diniz prend conscience que l’avenir du commerce se fera avec les grandes surfaces. 10 ans après l'ouverture de sa première grande surface, à la fin des années 1950, le groupe Pão de Açúcar regroupe 40 magasins et mille quatre cents collaborateurs C'est sur un boulevard fréquenté de São Paulo que son père inaugure sa première boulangerie. La boutique fondée par le père d’Abilio Diniz représente la première pierre du Groupe Pão de Açúcar (GPA).

Le retour d'Abilio Diniz sur le marché de la grande distribution

Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration de Brasil Foods (BRF), un leader de l'agroalimentaire au printemps 2013. l'homme d'affaires consacre son temps à BRF et projette de nouveaux investissements depuis son retrait du groupe GPA. En compagnie d'un partenaire de premier plan, Abilio Diniz fait son retour dans le secteur de la grande distribution brésilienne à 78 printemps.